Rechercher

Bonus surprise - Scène coupée 2 Colocs & Sex Friends

Parce que Sarah a aussi du répondant !


Sarah

Je suis dans la cuisine en train de préparer des encas pour la soirée de ce soir. Super Bowl ! Tout bon américain qui se respecte sera en train de regarder le match ce soir, c’est une obligation patriotique !

Je dispose des chips aux goûts différents dans des bols, sors les bières. Shanna doit revenir avec des pizzas et j’ai préparé des petites choses un peu plus diététiques pour ceux qui le veulent, des tapas pour améliorer la soirée et faire un clin d’œil à Jordan. Et surtout j’ai concocté une petite vacherie pour les mecs qui vont sûrement être fous.

Je tourne sciemment le dos à l’entrée quand je les entends arriver. Lindsey et Shanna suivent les mains pleines de provisions. Je ne vois pas mais je sais que Joe est le premier à se jeter dans le canapé et à attraper la télécommande.

– Putain ! C’est quoi ce bordel ? hurle-t-il alors que je me retourne lentement.

Il est planté devant la télé et regarde ahuri l’écran fêlé sur plus d’un tiers de la surface. Il se tourne vers les autres colocs tandis que Lindsey et Shanna me rejoignent à la cuisine.

– Qu’est-ce qui s’est passé putain ?! renchérit Brad, au bord du désespoir.

– Qui a fait ça ? intervient Scott tout aussi catastrophé.

Jordan reste assez stoïque et quand il lance un regard vers moi, il se met à sourire en apercevant mon petit air taquin et le coin de ma bouche légèrement relevé, je me retiens de rire.

– Sarah ? suspecte tout de suite Joe en approchant les yeux noirs.

– Quoi ? fais-je toute innocente que je suis.

– Qu’est-ce que tu as fait putain ?

– Rien, me défends-je. Je n’ai rien fait.

– L’écran est foutu putain ! Tu étais seule à la maison toute la journée et il se portait comme un charme quand je suis parti ce matin.

Je plisse les yeux et le fusille du regard. Il a vraiment l’air mauvais bon sang !

– Joe ! l’interpelle Brad. Viens voir !

– Quoi putain ?!

– Touche, lui ordonne-t-il.

Joe tend la main vers l’écran et le caresse. Il fronce des sourcils et pivote vers moi.

– Qu’est-ce que… marmonne-t-il.

– Ce n’est qu’un fond d’écran idiot ! dis-je en lui arrachant la télécommande des mains pour modifier le canal. Il fallait voir vos têtes ! Ça valait le détour. Et pour l’accusation Joe, je te remercie. Tes yeux auraient été des mitraillettes, je serais morte à l’heure qu’il est.

Il marmonne des excuses avant de basculer sur CBS et de s’affaler sur le sofa. Les hommes, le foot et leur télé, n’importe quoi ! On explose de rire avec les filles, satisfaites de ma petite blague. Je retourne en cuisine, attrape un plateau et dispose tout ce que je peux dessus avant d’apercevoir Jordan à ma gauche.

– Tu ne t’es pas fait des copains ce soir, commente-t-il en me prenant le plateau des mains.

– On dirait bien, souris-je en regardant Brad et Joe qui se chamaillent comme toujours sous l’œil amusé de Scott qui attrape le bol de chips que lui tend Lindsey.

– Ils s’en remettront et éventuellement il viendra te présenter de meilleures excuses.

– Ce n’est pas grave, fais-je en haussant les épaules. Je l’ai cherché et franchement je suis contente de moi.

– Ouais. Tu… Tu as fait des tapas, murmure-t-il en jetant un œil au plateau.

– Oui. J’espère que ça te plaira.

– Je n’en doute pas.

J’apporte le reste et m’installe sur un coussin de sol. Joe, Brad et Jordan sont sur le canapé. Shanna dans un fauteuil, Scott dans un autre, Lindsey assise par terre sur un autre coussin entre ses jambes. On attaque la nourriture une bière à la main alors que les pubs défilent à l’écran dans l’attente de l’envoi. Cette année le Super Bowl voit s’affronter les Panthers de la Caroline et les Broncos de Denver. Le match a lieu au Levi’s Stadium de Santa Clara en Californie et il nous promet du grand spectacle.

Le silence se fait entre nous alors que la cérémonie d’ouverture débute. Coldplay, Beyoncé et Bruno Mars se chargent du show tandis que Lady Gaga assure l’hymne national. Des frissons me parcourent toute entière quand elle se met à chanter. Je vois Jordan qui récite en silence et c’est con mais ça me fait quelque chose.

Les mecs hurlent, grognent, applaudissent au fil du match. Joe s’énerve plus qu’à l’accoutumée, ce qui fait bien rire tout le monde. La défense fait son job des deux côtés, quelques réceptions spectaculaires pour les receveurs. Mais les Panthers cumulent les erreurs, leur production n’est pas assez constante et face à une défense d’une qualité exceptionnelle des Broncos, ils ont bien du mal. Les Broncos apparaissent comme un raz-de-marée qui aura raison des Panthers, obligés de faire tout le match en arrière et au final la Caroline s’incline face à plus fort qu’elle.

21 vues0 commentaire